Raphaëlle Giordano, auteure de best-sellers – « Personne ne peut s’attendre à un tel succès mais pour moi le plus important est de continuer à me dépasser. »

Auteure du best-seller « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » traduit dans 45 langues et plus gros succès de la maison Eyrolles derrière Da Vinci Code, Raphaëlle Giordano est aussi douée que sympathique.

Ancienne Conceptrice Rédactrice puis Directrice de Création en agence, Raphaëlle est une grande créative. Qualité qu’elle a ensuite mise à profit pour l’écriture de ses nombreux ouvrages dont les plus connus sont « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » mais également « Cupidon a des ailes en carton ».

Dans son dernier roman « Le Bazar du zèbre à pois », Raphaëlle Giordano explore l’« audacité », mot combinant audace et ténacité, « qui réveille en nous, plus que jamais, le désir de mettre plus de vie dans la vie. »

Avec Raphaëlle, nous avons parlé de son enfance, de sa carrière dans la publicité et de son burn-out qui l’a conduit à la recherche de plus de sens dans sa vie, de ses prises de risque pour vivre son rêve et publier son premier roman, de ses conseils pour rebondir.

« Je cherchais une autre façon de travailler. Dans un environnement qui respecte les énergies de chacun. »

« Au moment où j’ai démissionné, je n’étais que peurs. »

« Je pensais que c’est moi qui n’allait pas bien. Alors que c’était mon entourage professionnel qui ne me correspondait pas. »

« Depuis je mène ma vie au grès de mes envies et audaces, je n’ai plus peur. Il y a beaucoup moins de risque quand on est pleinement en possession de ses moyens, de ses énergies, de ses ressources intérieures. »

« Au départ, je ne pensais pas pouvoir vivre de l’écriture. C’était au départ un défi d’un autre ordre : une reconnaissance, de l’excitation, un graal. L’immense majorité des auteurs n’en vivent pas. »

« L’audace ne va pas sans ténacité. Quand on a une stratégie qui ne marche pas, la force est de se demander pourquoi ça n’a pas marché et de recommencer. »

« Pour le roman « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’as qu’une », la mécanique a été facile à trouver. »

« Personne ne peut s’attendre à un tel succès, à ce « long seller » selon ma maison d’édition. Mon roman est le plus gros succès de tous les temps derrière Da Vinci Code. Tous les jours, j’essaye de m’en remettre. Mais je savoure cette joie tout en restant calme et concentrée car le sens de mon existence est l’exploration de l’Humain. Pour moi, le plus important est de continuer à me dépasser. »

« Les joies les plus intenses ne sont pas dans la lumière sur les plateaux télé. »

« L’envie de créer et de me dépasser est plus forte que tout. »

« Le métier d’écrivain, c’est vivre. Je ne cherche pas à trouver l’inspiration car ce serait la mauvaise démarche. Je me laisse au contraire surprendre par une idée, une émotion qui grandit en moi jour après jour. Je suis prête à l’inattendu. »

« Ce n’est pas ce que nous sommes qui nous empêchent de réaliser nos rêves, mais ce que nous croyons que nous sommes pas. »

Tous les liens pour retrouver Raphaëlle Giordano :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :